La fleur et le légume – Fusilli aux courgettes

J’ai déjà cuisiné des légumes frais et je rend régulièrement, tous les ans, visite à des amis qui produisent ici ou là quelques légumes. Je connais donc le plaisir de cueillir ou ramasser et cuisiner dans la foulée. Mais quand il s’agit de son propre jardin, le plaisir est décuplé par une sorte de fierté mais aussi, surtout quand on fait ses premiers pas, de l’émerveillement.
Depuis quelques mois, je me partage donc entre ma ville d’adoption, Paris et Bordeaux, ma ville natale, où je vis dans la maison de ma regrettée tante. Dans son petit jardin devenu le mien, qui n’a jamais connu que des fleurs, j’ai décidé d’essayer de faire pousser quelques fruits et légumes.
A partir de fin mai/début juin j’ai commencé  à voir se former les premières tomates (que j’ai dû appendre à attacher car elles partaient dans tous les sens) ; elles sont encore verte et j’attends impatiemment de leur voir prendre des couleurs. Les aubergines ont aussi l’air en bonne voie, j’ai dégusté quelques fraises et les herbes aromatiques poussent bien gentiment…
Et puis j’ai déjà ramassé mes premiers concombres et quelques belles courgettes. Ce qui est magique avec les courgettes, c’est que presque chaque jour, elles donnent aussi quelques fleurs, si belles et si éphémères. Si on ne les cueille pas le matin même, elles sont déjà presque inutilisables le soir pour les cuisiner. Car c’est ce qui m’intéresse : j’adore les fleurs de courgettes ! Et si j’ai testé récemment la cuisson au four – délicieuse – je les adore en beignets !
Les fleurs de courgettes peuvent être mâles – au bout d’une tige –  ou femelles – à l’extrémité du légume -. On peut consommer les deux et pour ma part, aimant les courgettes jeunes et tendres, je n’ai pas d’état d’âme à ramasser quelques fleurs femelles avec la petite courgette que je cuisine en beignet aussi. Et cette fois, avec ma production, j’ai improvisé ces merveilleuses pâtes du week-end…
Je vous raconte.

Fusilli aux courgettes (fleurs et légume)

Ingrédients pour 2 personnes

  • 225g de fusilli
  • 3 petites courgettes
  • 1 belle gousse d’ail
  • 6 fleurs de courgettes
  • 1/2 verre d’eau pétillante bien froide (10cl environ)
  • 2 c à soupe de farine
  • 1 c à soupe de maïzena
  • Sel et poivre
  • Huile d’olive
  • 1 à 2 c à café de sauce de soja
  • 1 c à soupe de chapelure
  • Basilic frais

Préparation

Passez rapidement les fleurs sous l’eau et séchez-les délicatement. Retirez éventuellement le pistil en le pinçant avec vos ongles. On peut le laisser mais il est parfois amer donc je préfère le retirer.

Mettez 1 cm d’huile à chauffer dans une poêle.

Mélangez rapidement l’eau pétillante bien froide avec la farine et la fécule et une pincée de sel. Ajustez éventuellement la consistance (plus d’eau ou de farine) si nécessaire : on veut une pâte fluide comme une pâte à crêpe.

Quand l’huile est bien chaude (1 miette de pain doit remonter à la surface et « fristouiller » instantanément), passez les fleurs une à une dans la pâte pour bien les recouvrir et placez-les délicatement dans l’huile.

Il vaut mieux les cuire par deux ou par trois maximum, pour ne pas risquer de faire baisser la température de l’huile. Retournez vos beignets plusieurs fois, pour bien les faire dorer des deux côtés puis retirez-les avec une écumoire.

Placez-les sur un papier absorbant, puis sur une assiette. Salez et poivrez. Réservez au chaud (au four à 90°C par exemple).

Mettez l’eau des pâtes à chauffer puis salez à ébullition et mettez les pâtes à cuire selon les indications du paquet (8 minutes pour moi).

Pendant que l’eau chauffe puis que les pâtes cuisent, coupez les courgettes en rondelles. Chauffez un peu d’huile d’olive et ajoutez-les.

Quand elles sont un peu dorées, ajoutez l’ail haché et quelques feuilles de basilic déchirées. Coupez le feu.

Lorsque les pâtes sont cuites, égouttez-les, replacez-les dans la casserole et ajoutez les courgettes ainsi que la chapelure et la sauce de soja. Faites revenir quelques secondes et coupez le feu.

Goûtez et rectifiez le sel ; servez les pâtes dans deux assiettes, parsemez de basilic…

Poivrez et déposez délicatement 3 fleurs de courgettes sur chaque assiette et servez sans attendre.

Bon appétit !

Si cette recette vous a plu, n’hésitez pas à laisser un commentaire et à vous abonner pour recevoir par e-mail les prochaines recettes. Vous pouvez également suivre Lutsubo sur Facebook et Instagram.

Soutenez Lutsubo sur Tipeee

8 réponses à “La fleur et le légume – Fusilli aux courgettes

  1. La courgette va t’elle détroner l’aubergine dans le palais de Lutsubo ? Suspense….
    Merci de nous faire les temoins de la naissance d’un jardin dans l’assiette.
    Le voyage culinaire au fil de la cueillette Une nouvelle exploration 🌱🥒✨

  2. Toujours un délice de voir les tomates mûrir doucement au soleil ! Savoir ôter les « gourmands » pour avoir un pied bien vigoureux, ne pas trop arroser pour éviter que les tomates ne soient trop gorgées d’eau, mais quel plaisir de déguster ensuite ses propres légumes ! 😉

    Je me demandais justement avec quoi cuisiner des courgettes, votre recette tombe à pic. Merci pour le partage !

  3. Une très belle assiette deux plats en un et très gourmands . Bravo pour le jardin et les recettes. Un vrai délice les beignets de fleurs de courgettes !

Laisser un commentaire