Parfums d’Asie – « Poulet » au basilic thaï

J’aime parfois végétaliser des recettes qui me rappellent un pays, un voyage, des parfums… Et celle dont je vais vous parler ici est née pour deux raisons. Comme je cuisine souvent asiatique – même si ça ne veut pas dire grand chose, vu la grandeur et la variété de l’Asie et de sa cuisine – j’utilise quotidiennement de la sauce de soja (clic). Autrefois, quand j’étais plus imprégné de cuisine vietnamienne, j’avais toujours sous la main de la sauce de soja claire et de la foncée, qu’on utilise en Chine et en Asie du Sud-Est. Et puis la cuisine japonaise est entrée dans ma vie et dans ma cuisine au point que je n’ai plus utilisé que du shoyu, la version japonaise.
Mais récemment, quand j’ai fait du tofu mariné à la citronnelle, une recette vietnamienne que j’aime beaucoup, je me suis souvenu du goût de ces sauces qui me manquait et, dans les jours qui ont suivi, je suis allé faire un tour à Belleville, l’un des quartiers de Paris où se trouvent de nombreux magasins et restaurants asiatiques. Puisque j’étais là, je n’ai pas acheté que des sauces, vous imaginez bien ; j’ai aussi fait l’emplette de basilic thaï au parfum enivrant et de jolis petits piments bien forts….
lowres-3752
La seconde chose qui m’a donné envie de faire cette recette est la fabrication de mon « poulet », dont je vous ai parlé il y a quelques jours (ici). Ca m’amuse tellement de dire que j’ai fabriqué du poulet ! Dès que j’ai eu fait ces petits nuggets ou aiguillettes, j’ai eu envie de les cuisiner dans une recette d’Asie, comme ce poulet au basilic thaïlandais que j’adorais et que je faisais souvent quand je mangeais de la viande.
Cette recette a l’avantage d’être très rapide à préparer et elle est incroyablement exotique et parfumée. Vous pouvez la faire également avec du tofu ou de grosses protéines de soja.
Je vous raconte ? 

lowres-3763

« Poulet » au basilic thaï

Ingrédients pour 2 personnes

  • 1 vingtaine de morceaux de « poulet » (ou de grosses protéines de soja réhydratées dans du bouillon de légumes)
  • 1 gros bouquet de basilic thaï
  • 1 c à soupe de sauce de soja foncée
  • 2 c à soupe de sauce de soja claire
  • 2 échalotes
  • 1 gousse d’ail
  • 1 ou 2 piment(s) oiseau
  • 2 oignons nouveaux
  • 1 c à café rase de sucre
  • 1 citron vert
  • Huile neutre

lowres-3751

Préparation

Hachez l’ail, placez-le dans un petit bol puis ajoutez les sauces de soja, le citron et le sucre. Débarrassez les piments de leurs graines et coupez-les en petits morceaux.

Lavez, séchez et feuillez le basilic.

lowres-3753

Coupez l’échalote en rondelles et le blanc de l’oignon nouveau puis faites-les revenir dans un peu d’huile chaude dans un wok.

lowres-3756

Lorsque l’échalote est tendre, ajoutez le piment et les protéines et faites les revenir quelques minutes, jusqu’à ce qu’elles soient un peu dorées.

lowres-3757

Versez la marinade par-dessus et poursuivez la cuisson quelques instants à feu moyen ; elle doit enrober les morceaux mais veillez à ne pas la faire brûler.

lowres-3758

Ajoutez enfin le basilic effeuillé sans cesser de remuer.

lowres-3759

Coupez le feu lorsque le basilic est un peu retombé.

lowres-3760

Transférez dans le plat de service et parsemez avec le vert de l’oignon nouveau en rondelles.

lowres-3761

Servez bien chaud avec un bon riz.

lowres-3762

Bon appétit !

lowres-3764

Si cette recette vous a plu, n’hésitez pas à laisser un commentaire, à cliquer sur le bouton « j’aime » et abonnez-vous pour recevoir les prochaines recettes… Ici et sur Facebook.  Suivez aussi Lutsubo sur Instagram.

7 réponses à “Parfums d’Asie – « Poulet » au basilic thaï

  1. Bonjour, pouvez-vous expliquer comment on réhydrate les aiguillettes ? Il faut faire ça pour toutes les recettes avec ce « poulet », c’est bien ça ?
    Merci pour toutes ces idées ! 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour, si vous venez juste de les faire en suivant cette recette, c’est inutile. Mais si vous les cuisez un peu plus ou si vous les congelez, il vaut mieux les tremper une quinzaine de minutes dans un bouillon de légumes ou un mélange eau + un peu de sauce de soja.
      Même méthode de réhydratation pour les grosses protéines de soja, en les laissant tremper un peu plus longtemps (30 minutes).
      Merci à vous et bonne journée .

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s