La barbe du printemps – Linguine aux agretti

J’ai trouvé chez Hédonie, l’incontournable magasin bio du quartier Saint Germain à Paris, où je commande de temps en temps, des agretti ! Agretti kezako me direz-vous ? Il s’agit d’une plante italienne (elle pousse en fait sur tout le bassin méditerranéen et un peu sur tous les continent), cousine de la salicorne et halophyte comme elle. C’est à dire qu’elle se plaît dans un sol salé, prés des rivages et fait partie des plantes « succulentes » c’est à dire à feuille charnue. Les Italiens l’appellent aussi barba dei frati (barbe des moines). C’est plus joli que son nom français : soude commune.

lowres-8485-2

Succulente, elle l’est aussi dans l’assiette avec un goût qui rappelle l’épinard mais avec du croquant et un petit goût minéral, végétal et salé. En Italie les agretti annoncent le printemps et on les consomme aussi bien crus que cuits, dans des recettes assez simples puisqu’il suffit de les faire revenir ou bouillir quelques minutes ; ils n’ont presque besoin de rien de plus : un trait de citron, un copeau de parmesan ou un peu d’ail ou des câpres et c’est prêt  . 
Bien sûr, ils vont très bien avec les pâtes, comme j’ai pu m’en rendre compte en parcourant quelques sites et blogs italiens. J’ai donc décidé de vous donner une recette de linguine aux agretti car la forme des pâtes s’harmonise bien avec celle de la plante. J’ai rehaussé mon plat de quelques pignons et olives noires et j’ai ajouté à la fin, comme j’aime le faire, un peu de chapelure et de levure maltée, pour apporter du liant et un léger parfum « fromager » mais ce n’est pas indispensable.
En tous cas, c’était prêt en 10 minutes et parfaitement délicieux… Un vrai voyage.
Je vous raconte.

lowres-8499

Linguine aux agretti

Ingrédients pour 2 personnes

  • 200 g de linguine
  • 1 petite botte d’agretti
  • 1 dizaine d’olives noires
  • 1 c à soupe de pignons
  • 1 gousse d’ail
  • Sel et poivre
  • Huile d’olive
  • 1 c. à soupe de chapelure
  • 1 à 2 c à café de levure maltée (facultatif)

lowres-8487

Préparation

lowres-8484-2

Coupez la partie terreuse et lavez soigneusement les agretti. Réservez. 

Mettez une casserole d’eau à bouillir et, pendant ce temps, faites revenir l’ail émincé, les pignons et les olives taillées en morceaux dans une poêle avec un fond d’huile d’olive. Coupez le feu et réservez.

lowres-8488

Quand l’eau des pâtes bout, salez et jetez-y les pâtes. 3 minutes avant la fin de leur cuisson, ajoutez les agretti dans la casserole. 

lowres-8489

Lorsque les pâtes sont cuites (al dente), versez-les, avec les agretti dans la petite poêle avec les aromates et rallumez le feu.  

lowres-8491-2

Mélangez et ajoutez la chapelure ainsi que la levure maltée.

lowres-8492

Poivrez…

lowres-8494

…et transférez dans les assiettes. Dégustez sans attendre avec un trait d’huile d’olive.

lowres-8495

Bon appétit !

Si cette recette vous a plu, n’hésitez pas à laisser un commentaire et à vous abonner pour recevoir par e-mail les prochaines recettes. Vous pouvez également suivre Lutsubo sur Facebook et Instagram.

Soutenez Lutsubo sur Tipeee

10 réponses à “La barbe du printemps – Linguine aux agretti

  1. Merci pour cet article qui me rappelle l’Italie, où j’ai eu la chance d’habiter. Je me souviens des marchés printaniers, et notamment des agretti que j’avais découverts ainsi que l’erba di San Pietro – vous connaissez ? (https://www.promessedefleurs.com/potager/aromatiques/aromatiques-par-variete/menthe/mentha-coq-tanacetum-balsamita.html)
    Je ne suis pas sûre de trouver des agretti vers chez moi, mais au moins vos photos et vos textes ravivent de beaux souvenirs culinaires. Merci !

  2. Pingback: A la casserole - Agretti in padella (recette de base) - Lutsubo·

Laisser un commentaire