Les pâtes du week-end – Fregola à la christophine

La christophine (ou chayote ou chouchou…) est un légume que je trouve mésestimé. C’est étonnant et injuste car il est délicieux. Ce qui m’étonne c’est que j’en vois souvent à l’automne sur les marchés et chez mon primeur mais je me demande qui, à par moi, les cuisine ? La christophine est populaire dans la cuisine de La Réunion ou des Antilles et dans de nombreux pays. Elle peut, selon sa maturité se déguster crue, cuite, en gratin, farcie, sautée, en soupe et ses feuilles (brèves chouchou) sont également délicieuses.
Pour ma part, je l’ai découvert en Asie et au Brésil. Mais ma mère avait aussi un voisin à Bordeaux qui en cultivait. Quand il lui en donnait, elle me laissait les cuisiner car elle ne savait pas trop quoi faire avec. Et aujourd’hui, je vous propose de sortir des recettes « classiques » comme le gratin et de cuisiner des pâtes à la christophine. Tout est bon avec les pâtes, non ? Et je n’ai pas choisi n’importe quelles pâtes, mais ces délicieuses petites billes toastées originaires de Sardaigne : la fregola. Cela étant dit, vous pouvez absolument suivre la recette avec d’autres petites pâtes, comme des coquillettes. Et vous verrez, cette recette est simple, rapide et délicieuse.
Je vous raconte ?

Fregola à la christophine

Ingrédients pour 2 personnes

  • 220 g de fregola
  • 1 belle christophine
  • 1 gousse d’ail
  • 1 oignon
  • 1 c à soupe de levure maltée (facultatif mais ça parfume bien ; on peut la remplacer par de la chapelure dorée)
  • Huile d’olive
  • Sel et poivre
  • Persil

Préparation

Pelez la christophine, c’est le seul moment « technique » car il ne faut pas laisser de petits morceaux de peau. Elle devient très dure à la cuisson. Je vous conseille de couper le légume en suivant les côtes puis de peler avec un économe.

Taillez ensuite en dés pas trop gros.

Faites chauffer un peu d’huile dans une cocotte et ajoutez la gousse d’ail pelée coupée en deux. Au bout de 30 secondes (le temps qu’elle parfume l’huile) ajoutez l’oignon finement haché.

Faites revenir 5 minutes, le temps que l’oignon devienne translucide.

Ajoutez alors les morceaux de christophine, sel et poivre et faites revenir 2 ou 3 minutes.

Ajoutez la fregola, mélangez, couvrez d’eau 1/2 cm au-dessus du contenu de la casserole.

Couvrez et laissez cuire une dizaine de minutes. Vérifiez la cuisson, ajoutez un peu d’eau et poursuivez si les pâtes ne sont pas assez tendres. A l’inverse, s’il reste trop d’eau (il doit en rester un tout petit peu pour que le résultat ne soit pas collant) faites évaporer quelques instant en retirant le couvercle.

Ajoutez la levure maltée, mélangez. Goûtez et ajoutez sel est poivre. Vos pâtes à la christophine sont prêtes.

Servez sans attendre, parsemé d’un peu de persil, un dernier tour de poivre et un filet de bonne huile d’olive en touche finale.

Bon appétit !

2 réponses à “Les pâtes du week-end – Fregola à la christophine

  1. Cela me rappelle des vacances en Guadeloupe où les christophines étaient délicieuses ! Je n’ai cependant jamais osé en cuisiner de retour en métropole, ne sachant déjà pas comment bien choisir le produit sur l’étal du primeur… Cette recette me tente beaucoup !

Laisser un commentaire