Le goût du Japon – Tofu soyeux froid (Hiyayakko)

J’explique souvent à qui veut l’entendre que le tofu ne se mange pas au sortir de son emballage sans préparation. Le tofu se cuisine, se découpe, se frit, se déchire, s’écrase ! Mais il y a une exception, le tofu soyeux froid. Le tofu soyeux est préparé différemment du ferme pour obtenir une texture de flan. Je l’utilise souvent dans mes quiches et mes clafoutis, à la place des œufs. Au Japon, on le fait frire délicatement (ici) ou on l’ajoute dans les soupes miso (ces petits cubes blancs…).
Mais il y a un autre usage pour le tofu soyeux qui ne réclame presque aucune préparation, le hiyayakko. C’est aussi une recette japonaise, vous vous en doutez, et on utilise pour ce plat du très bon tofu soyeux. Même si la qualité des tofu est en France n’est pas celle du Japon, on peut trouver du tofu soyeux très convenable pour cette recette, en magasins asiatiques ou dans les épiceries japonaises (souvent appelé kinu tofu).
Cette recette très japonaise et dépaysante est, par ailleurs, très simple. Je vous recommande de l’essayer !

Le hiyayakko tofu n’est pas cuisiné au sens propre mais il est consommé très froid et aromatisé de saveurs riches : sauce de soja, ciboule, gingembre, herbes fraîches, piment… C’est un plat rafraîchissant que l’on déguste en été et je l’adore. C’est un plat incroyablement savoureux et séduisant. Un soir que j’avais du shiso et du bon tofu soyeux acheté à Belleville, j’ai eu envie de déguster mon tofu de cette façon. J’en avais parlé récemment avec des amis japonais à Paris et l’envie m’était restée…
Pour la garniture, j’avais de la ciboule (de l’oignon nouveau serait parfait aussi) et mon placard est riche en produits japonais, j’ai donc mis du piment japonais yuzukosho et des prunes salées acides umeboshi. Avec du riz et quelques pickles, c’était une merveille ! Mais on peut varier les garnitures à l’infini, laissez aller votre imagination et faites en fonction de ce que vous avez : maïs, concombre ou tomates en tout petits dés, wasabi, algues, gingembre râpé, sésame…
Je vous raconte ?

Tofu soyeux glacé (Hiyayakko)

Ingrédients pour 2 personnes

  • 1 bloc de 200 g de tofu soyeux
  • 1 ou 2 ciboules
  • 4 feuilles de shiso (facultatif)
  • 1 prune salée umeboshi (en magasins bio ou japonais)
  • Sauce de soja
  • Piment japonais yuzukosho (ou un autre piment de votre choix)

Préparation

Placez 2 feuilles de shiso lavées et séchées dans 2 bols de service. Sortez le tofu de son emballage sans le casser et coupez-le délicatement en deux. Placez les blocs sur le shiso.

J’aime bien mettre du shiso que j’associe au Japon mais on peut déposer le tofu directement dans le bol.

Ecrasez la prune salée pour en faire une pâte et taillez la ciboule en tronçons.

Arrosez doucement le tofu de sauce de soja (environ 1 cuillère à soupe et vous en ajouterez en dégustant) puis disposez la ciboule, la purée de prune salée au centre et le piment sur un côté, par exemple.

Dégustez bien frais seul ou avec un bon riz et, pourquoi pas, des tsukemono (pickles japonais).

Bon appétit !

Si cette recette vous a plu, n’hésitez pas à laisser un commentaire, à cliquer sur le bouton « j’aime » et abonnez-vous pour recevoir les prochaines recettes… Ici et sur Facebook.  Suivez aussi Lutsubo sur Instagram

2 réponses à “Le goût du Japon – Tofu soyeux froid (Hiyayakko)

  1. Magnifique ! Et j’ai justement un bloc de tofu soyeux qui ne demande qu’à être dégusté à la petite cuillère. Par contre, pas de shiso (késako?), ni prune et encore moins de piment japonais. Bref, ce sera une variante.

Laisser un commentaire